SYLVIE DRAINVILLE

INSPIRATION

Color is one of my strengths and it is the starting point, the “technical” inspiration of each painting. Even if there is a variety of tubes of colors ready to use, I need to create complex mixes and play on the limits (saturation, hue, brightness) I am in constant search of colors having the right texture, the good ends up to represent the climatic effects on nature. Visual and physical contact with nature is essential to my painting. Full of images rush into my head when I am in front of a white board. I close my eyes and the gestures hat I pose let nature appear. The spectator will find his own story if he lets himself be touched.

THE COURSE

In the calm, in the forest, quick gestures that seem to be uncontrolled, very physical, carve the material, take the time it takes, intensely, intuitively. I engrave in the painting to leave sculptures of the time on the nature. There is rarely a definite plan but there is a need to be fully present to produce a strong, touching, very peaceful and aesthetically beautiful picture. I prefer working on large format and ideally when I start and finish the painting in the same day or the next day.

THE STYLE

Often described as a contemporary expressionist painter, I seek to represent nature in its pure emotional charge. I do not impose any color range. My identity is present in my unconventional painting technique, my tone down colors and my landscapes of parallel worlds in which the observer can travel for a long time. I paint with a minimum of tools and materials and my experience in digital creation leads me to paint by referring to the logic of digital work, but using old materials. I call my paintings to be « new figurative ».

THE MATTER

I paint mainly with acrylic and encaustic oil on wood panels (cherry-birch). The wood is more noble in my opinion and especially more suited to my technique that can be a bit rough for a canvas. I prefer a rigid base to represent the flexibility and resilience of nature. I do not paint the fine detail, I let spatulas and old brushes simulate the visual effect of fine details.

BIOGRAPHY

Sylvie DRAINVILLE is a native of Ste-Thérèse [1964]. After studying visual arts at Lionel Groulx College in Ste-Thérèse, she moved to Montréal in 1982 and completed studies in graphic arts (Collège Ahuntsic, Montréal) and visual arts (Université de Sherbrooke). Her area of specialization will be photomechanics (dark room reproduction), then the creation of digital advertising images. She will create digital images for advertising agencies in Montreal, Quebec, Toronto and New York. In parallel, she paints relentlessly and takes advantage of advertising campaign launch events to present her creations. In 2006, she set up her studio in Orford (Eastern Townships / Quebec-Canada) and has since painted on a daily and professional basis. Her painting is publicly recognized and has won several awards with Jury.

BIOGRAPHIE

Sylvie DRAINVILLE est native de Ste-Thérèse [1964]. Après des études en arts plastiques au collège Lionel Groulx à Ste-Thérèse, elle s’installe à Montréal en 1982 et complète des études en arts graphiques ( Collège Ahuntsic, Montréal ) et en arts visuels ( Université de Sherbrooke ). Son domaine de spécialisation sera la photomécanique ( chambre noire ), ensuite la création d’images publicitaires numériques. Elle créera des images numériques pour des agences publicitaires de Montréal, Québec, Toronto et New York. En parallèle, elle peint sans relâche et profite d’événements de lancement de campagnes publicitaires pour présenter ses créations. En 2006, elle installe son studio à Orford ( Cantons de l’est / Québec-Canada ) et peint depuis sur une base quotidienne et professionnellement. Sa peinture est reconnue publiquement et a remporté plusieurs prix avec Jury.

L’INSPIRATION

La couleur est une de mes forces et c’est le point de départ, l’inspiration « technique » de chaque peinture. Même s’il existe une panoplie de tubes prêts à l’usage, j’ai le besoin de créer des mélanges complexes et jouer sur les limites ( saturation, teinte, luminosité. Je suis en constante recherche de couleurs ayant la bonne texture, le bon finit pour représenter les effets climatiques sur la nature. Le contact visuel et physique avec la nature est essentiel à ma peinture. Plein d’images se précipitent dans ma tête lorsque je suis devant un tableau blanc. Je ferme les yeux et les gestes que je pose laissent apparaître la nature. Le spectateur y trouvera lui-même son histoire s’il se laisse toucher.

LE DÉROULEMENT

Dans le calme, dans la forêt, des gestes rapides qui semblent peu contrôlés, très physiques, sculpter la matière, prendre le temps qu’il faut, intensément, intuitivement. Je grave dans la peinture pour y laisser des sculptures du temps sur la nature. Il y a rarement de plan déterminé mais il y a le besoin d’être entièrement présente pour produire un tableau fort, touchant, très paisible et esthétiquement beau. Je préfère travailler sur grand format et idéalement lorsque je débute et termine le tableau dans la même journée ou le lendemain.

LE STYLE

Souvent qualifiée de peintre expressionniste contemporain, je cherche à représenter la nature dans sa charge émotive pure. Je ne m’impose aucune gamme couleurs. Mon identité est bien présente dans ma technique de peinture non conventionnelle, par mes couleurs rabattues ( tone down ) et par mes sujets de mondes parallèles dans lesquels l’observateur peut voyager longtemps. Je peins avec un minimum d’outils et de matériaux et mon expérience en création numérique m’amène à peindre en me référant à la logique du travail numérique, mais en utilisant des matériaux anciens. Je qualifie mes peintures comme étant du nouveau figuratif.

LA MATIÈRE

Je peins principalement à l’acrylique et à l’encaustique à l’huile sur panneaux de bois ( merisier-bouleau ). Le bois est plus noble à mon avis et surtout plus adapté à ma technique qui peut être un peu rude pour une toile. Je préfère une base rigide pour représenter la souplesse et la résilience de la nature. Je ne peins pas le détail fin, je laisse les spatules et vieux pinceaux simuler l’effet visuel de fins détails.